Rechercher
  • maionscoaching

Parole de membres Maïons #1

Nous avons lancé une série d'interview des membres Maïons que nous vous en partagerons tout au long de l'année 2021. Nous leur avons demandé qui ils étaient, ce que représentait le métier de coach pour eux, et ce qui les motivait à rester engagés dans l'association. Voici les réponses d'Annabel Bodrant, membre fondateur de notre association !


Peux-tu te présenter ?

Je m'appelle, Annabel, j'ai 50 ans et 3 grands enfants. J'habite La Rochelle.

Je travaille dans l'accompagnement de personnes vulnérables depuis plus de 25 ans : 15 ans en milieu socioprofessionnel et 12 ans en milieu socioculturel.

Le coaching n'est pas arrivé tout de suite dans ma vie. J'ai découvert la psychologie positive à travers une première formation en thérapie comportementale, cela m'a aidée à moins subir les difficultés internes dans l’établissement où je travaillais à l’époque et donné l’envie d’approfondir les outils de compréhension de l’humain. Dans cette période de ma vie, j'avais aussi besoin de légitimité et l'envie de ne pas me faire distancier par mes enfants qui étudiaient ! Me former au coaching dans le cadre d’une certification RNCP de niveau 7 est alors devenu une évidence pour me qualifier davantage.

J'ai décidé de me former à l'école Linkup Coaching. J'ai été certifiée en 2015. Mes spécialités sont : le coaching de transition, la crise du milieu de la vie, le coaching dans les établissements de santé.


Pourquoi c'est important le RNCP pour toi ?

Cela permet un référentiel qualitatif sur la formation suivie et donne une légitimité professionnelle.

Pourquoi aimes-tu ton métier de coach ?

L’accompagnement est le fil rouge de ma carrière professionnelle. Le coaching m’a apporté des outils pour développer l’écoute active et le questionnement, enrichir le rapport collaboratif… j’aime particulièrement le métier de coach car il nous impose d’être en constante évolution et vigilance sur nos pratiques. Pour bien questionner l’autre cela nécessite de savoir s’interroger soi-même, mettre en doute ses croyances, ses propres filtres pour offrir à son client le miroir le plus neutre possible.

Autre point : le coaching est une posture de vie, il amène à une autre vision de l'Humain.

Je ne suis plus dans la même perspective depuis que je suis coach, la formation m'a conduite avant tout à moi-même et à accueillir tout ce que la vie m'apporte. Aujourd'hui, je ne suis pas dans une posture du Pourquoi (résolution de problème) mais dans une posture du Comment (recherche de solutions).

Depuis combien de temps es-tu membre de l'association Maïons ?

Depuis la création... et même en amont ! Avant que Maïons ne devienne officiellement une asso, c'était un groupe dynamique composé de coachs très actifs dont je faisais partie. Depuis le groupe a bien grandi !


Qu'est ce que tu apprécies dans l'association Maïons ?

C'est un réseau professionnel à taille humaine où l’on peut créer du lien et de l’entraide, l'ambiance y est chaleureuse et familiale. C'est aussi une bibliothèque de ressources, des transmissions sur des thèmes variés. On peut être supervisé gratuitement et rester apprenant.

C’est le moyen de « tester » des propositions d’accompagnement ou de formation avec le regard bienveillant de « mentors ». Cette association m'a rendue curieuse, elle m'a donné l'envie de poursuivre la formation, de continuer à apprendre, l'envie d'aller plus loin, d'évoluer, de faire de l'art thérapie, avec d'autre champs, d'autres publics et toujours avec cette base, cette posture humaine.

Qu'est ce que tu apportes à Maïons ?

La capacité à rassembler et à organiser à la création et aujourd’hui j’essaie d’être présente lorsque l’on me sollicite, la capacité à avoir transmis le relai aux bonnes personnes.


Un dernier mot ?

Maïons est un groupe de professionnels du coaching au service de la qualité et du collectif !

Propos recueillis par Marina Boucher-Garcia

Bonus...

Merci à Annabel pour la sincérité de ses propos.

Elle ne l'a pas dit mais je veux vous partager un point : quand nous avons créé l'association, au cours d'un brainstorming, c'est elle qui a trouvé son nom, "Maïons". Et il a tout de suite fait l'unanimité tant il est fort de symboliques pour notre groupe !


48 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout