Rechercher
  • maionscoaching

Paroles de membres Maïons #4

Dernière mise à jour : 11 sept. 2021

En cette rentrée 2021, nous sommes ravis de poursuivre la série d'interviews des membres Maïons avec la présentation de Laurence Blanchet. Adhérente de l'association depuis plusieurs années, elle est aussi membre du Conseil d'Administration.


Peux-tu te présenter ?

Je m'appelle Laurence, et j'habite à Libourne.

Après une carrière commerciale pendant plus de 20 ans années dans l'industrie packaging de luxe, j'ai souhaité donner une nouvelle orientation à ma carrière pro : je voulais aller vers l'humain et ne plus être salariée, avoir mon affaire à moi.


Comment t'es-tu organisée pour devenir coach ?

Le coaching était une véritable reconversion, c'est une volonté que j'ai anticipée. J'ai préparé ma formation pendant ma dernière année salariée chez Ray Ban. Je suis passée par l'école Linkup Coaching et j'ai été certifiée en 2016. Je suis spécialisée en coaching d'entreprises, conduite du changement, interculturel et management. Ce sont des domaines que je connais bien puisque j'ai travaillé longtemps en entreprise, avec des personnes de plusieurs nationalités, et dans plusieurs langues. Le coaching a vocation a aider les individus, et c'est justement ce qui m'intéresse depuis toujours !


Pourquoi le RNCP est-il important pour toi ?

Parce qu'il donne un niveau qualitatif, tout le monde ne l’a pas. Même s’il existe de très bons coachs non RNCP, je voulais une formation validante par un label de ce type, affichant une formation reconnue est sécurisante pour un client.

Depuis combien de temps es-tu membre de l'association Maïons ?

J'ai rejoint Maïons il y a 4 ans, juste quelques mois après être arrivée dans la région bordelaise. Je suis active et impliquée dans l'association et membre de son Conseil d'Administration, avec la fonction de Secrétaire Générale Adjointe.


Qu'est ce que tu apprécies dans l'association Maïons ?

Maïons m'apporte beaucoup à tous niveaux :

- Au niveau humain, avec beaucoup de bienveillance, d’entraide, on finit par tisser des liens et on a l’impression d’être dans une famille. J'y ai trouvé beaucoup de soutien.

- Et puis Maïons donne la possibilité de réviser et revisiter ses techniques, de les approfondir, et répond aux doutes que l’on peut avoir dans sa pratique.

- Chez Maïons on peut parler librement, sans tabou, sans se sentir jugé, et c'est précieux quand on doute !

- Enfin Maïons n’impose rien : on s’y investit selon le temps dont on dispose et les contraintes que l'on a sont respectées. On en se sent pas prisonnier de l'association, chacun met l'investissement qu'il peut mettre, sans pression.

3 mots pour caractériser ce que tu aimes chez Maïons ?

Convivialité - professionnalisme – bienveillance


Qu'est ce que tu apportes à Maïons ?

Je crois apporter ma disponibilité du moment, ma rigueur et mon empathie.


Un dernier mot ?

Pour les coachs qui liraient cette interview et qui ne sont pas membres de Maïons : ne restez pas seuls, Maïons c’est que du bonheur !

Propos recueillis par Marina Boucher-Garcia




54 vues0 commentaire